Voyages et visites

L’Australie au collège

La culture aborigène était au coeur du spectacle. En complément du cours sur l’Australie de Mme Raffard, professeur d’anglais au collège Notre Dame de Billom, les élèves de 4e ont eu la chance d’assister en direct à une démonstration de musique aborigène. M.Raimon, parent d’élève, est venu présenter aux jeunes son didgeridoo, instrument avec lequel les aborigènes sont capables d’imiter les éléments de la nature : cris d’animaux, flots d’une rivière… Après avoir rappelé la technique de fabrication et expliqué les différentes essences de bois, il leur a montré combien il était difficile de jouer de cet instrument nécessitant à la fois beaucoup de souffle et une technique complexe. Il avait invité un collègue très à l’aise avec l’instrument qui a su captiver les collégiens par ces sonorités venues d’ailleurs. M. Raimon, membre de l’association Art’titude énergétique en a profité pour les initier à une autre culture : Wushu Shaolin, art martial chinois basé sur le kung-fu, le qi-gong, le Tai-chi, ainsi que d’autre disciplines basées sur la maîtrise du corps et de l’esprit… Les élèves étaient enthousiasmés !

 

Savoir dire non

Après son intervention sur les méfaits du tabac, M. Serge Faucher de la Ligue contre le Cancer est revenu à la rencontre des élèves de 5e du collège Notre Dame de Billom pour un atelier intitulé « Savoir dire non ». Répartis en petits groupes, les jeunes ont été invités à réfléchir aux différents moyens de pression que leurs pairs sont susceptibles de mettre en œuvre pour les pousser à fumer leur première cigarette. Plusieurs solutions leur sont ensuite suggérées pour ne pas se laisser tenter sans pour autant se faire exclure du groupe. La dernière partie de l’atelier consiste à faire jouer une saynète dans laquelle les élèves mettent en pratique une des solutions imaginées. Les collégiens ont beaucoup apprécié ce travail. M. Faucher les a prévenus : « Savoir dire non peut être utile pour refuser une cigarette, un joint, etc. mais aussi dans de nombreuses autres situations ». Ainsi, c’est bien un apprentissage pour la vie qu’il leur a offert.

Une brigade de lecture au collège…

« Nous sommes la brigade de lecture, se présentent ainsi Patrick et Laurence, les comédiens d’Acteurs, pupitres et Compagnie. Dans le cadre de l’opération « Le Livre élu en Livradois-Forez » à laquelle participe le collège Notre Dame de Billom, les élèves de 6e ont assisté à leur lecture-spectacle. Complètement envoûtés par le jeu des comédiens, ils ont ainsi plongé dans les livres de la sélection en passant du rire aux larmes. Ils ont été particulièrement touchés par la colère du jeune Igor, la rage d’Annabelle, le rêve de Meg… Les comédiens ne se sont pas contentés de leur faire découvrir les personnages, ils ont également profité de l’occasion pour leur offrir quelques pages de poésie… Et contrairement à toute attente, les collégiens ont été très heureux de rapporter à la maison une page de Prévert, leur cadeau ! Dès le lendemain, ils se bousculaient au CDI pour réserver des livres : objectif atteint !

 

Nelson Mandela, toujours là !

Les élèves de 4e du collège Notre Dame de Billom, ont assisté à une spectacle de grande qualité intitulé : 46664 : Prisoner Nelson Mandela.

Jouée par des comédiens anglophones d’une compagnie parisienne « Théâtre en anglais », cette pièce de théâtre a su retracer la vie de Nelson Mandela avec beaucoup de justesse, parfois un peu d’humour. Le thème de l’Apartheid était évidemment abordé avec sérieux et simplicité. Les acteurs ont su se mettre à la portée de leur jeune public grâce à un vocabulaire accessible, un débit de parole suffisamment lent pour être compris de tous. Le personnage de Winnie, la femme de Nelson a particulièrement provoqué l’admiration des jeunes par la beauté de ses chants.

Les collégiens étaient ravis et fiers d’avoir la capacité de suivre le texte en anglais. Mme Raffard, leur professeur d’anglais conclut : « Ce spectacle était l’aboutissement d’un long travail sur Nelson Mandela. Grâce à toutes leurs connaissances culturelles et linguistiques, les élèves ont pu pleinement apprécier le spectacle. Pour certains d’entre eux, c’était par ailleurs la première fois qu’ils assistaient à une vraie pièce de théâtre, ajoute-elle ! »

L’Armée au collège

En décembre, des militaires de l’Armée de l’Air et de la Marine sont venus à la rencontre des 3e du collège Notre Dame de Billom. Immédiatement, ils ont mis les jeunes à l’aise : « Nous sommes là pour répondre à vos questions, ont-ils déclaré » En effet, les questions étaient nombreuses.

Leur intervention s’intégrait d’abord dans le cadre du Parcours Avenir avec pour but, la promotion des métiers de l’Armée mais les militaires présents ont également été invités à présenter le système de Défense afin de répondre au programme d’EMC .

Avec l’accord du Recteur d’Académie, le CIRFA (Centre d’infromation et de recrutement des Forces Armées) était mssionné pour présenter les opportunités professionnelles qu’offrent les armées et leurs écoles. Cette intervention s’inscrivait dans le cadre du Parcours Avenir avec pour but de présenter les nombreux métiers et spécialités, souvent méconnus dans les trois corps d’Armée. Et même si peu de jeunes souhaitent s’engager, tous les élèves ont été très intéressés par cette présentation vivante, rendue très concrète par les expériences variées des militaires présents. Outre les informations relatives à leur orientation, les élèves ont également acquis de nombreuses connaissances qui pourront être réutilisées dans le cadre de leurs cours d’EMC (enseignement moral et civique) dont le programme laisse une place important à la découverte de la Défense.

 

Paléopolis

Dans le cadre des cours de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre), les élèves de 5e du collège Notre Dame de Billom ont passé une journée à Paléopolis.

Ils ont participé à trois ateliers, tous plus intéressants les uns que les autres. Ainsi, après avoir observé un jeune paléontologue réaliser un fossile en plâtre de griffes, dents de dinosaures ou de mastodontes, les collégiens ont participé à un jeu sur les dinosaures. Dans un deuxième atelier, ils ont découvert la fascinante histoire de la vie grâce à une exposition qui met en scène, de manière chronologique, les grandes pages de l’histoire de  l’évolution du vivant depuis les premières traces de vie sur Terre jusqu’à la biodiversité actuelle avec plus de 300 fossiles. Enfin, les élèves sont partis en « mission géologie » : ils ont dû mener une enquête pour identifier le squelette fossile découvert dans une carrière de Gannat, le dater, relever les indices du paléo-environnement, de la faune et de la flore afin de reconstituer l’écosystème fossile.

Les jeunes ont beaucoup apprécié cette journée de « travail » ! Les cours sont devenus très concrets et ils sont désormais prêts à remettre à leur professeur un carnet de sortie témoin de leurs acquis et de leurs découvertes…

A l’assaut du Puy de Dôme

Dans le cadre des cours de géologie des Sciences de la Vie et de la Terre, les élèves de 4e du collège Notre Dame de Billom se sont rendus sur le Puy de Dôme. La sortie avait aussi pour but de fédérer les élèves entre eux, de leur permettre de mieux se connaître afin de créer une bonne ambiance de classe.

A l’aller, les jeunes ont gravi le sentier des Muletiers. Outre l’exercice sportif, ils ont aussi accompli un devoir de citoyen responsable de son environnement : vêtus de blouse et les mains gantées, ils ont été chargés de rendre le chemin plus propre dans le cadre de l’opération « Nettoyons la nature » organisée par les Centres E. Leclerc.

Même si certains ont trouvé la montée bien difficile, tous l’ont accomplie dans la bonne humeur. Arrivés en haut, ils ont été répartis en trois groupes et ont participé à trois ateliers dont certains étaient guidés par des fiches pédagogiques gracieusement fournies par le Conseil Général. Ils ont ainsi étudié le volcanisme de la chaîne des puys, ils ont observé les roches et se sont mis dans les pas du pèlerin antique pour découvrir le monde arverne à l‘espace temple de Mercure.

Ravis mais bien fatigués, les élèves sont redescendus par le Panoramique des Dômes.

Ainsi, la journée a été à la fois pédagogique, sportive, ludique et écologique… L’esprit de classe était créé : efforts, respect, solidarité devraient en être la devise !

 

 

 

Les élèves de l’atelier presse en visite

Pour sa septième année, l’atelier Presse du collège Notre Dame de Billom accueille ses jeunes journalistes par une première sortie. Onze élèves de la 6e à la 3e engagés dans la rédaction et la réalisation du Notr’Actu, le journal des collégiens ont eu la chance de visiter l’exposition présentée à la Chapelle des Cordeliers à Clermont-Ferrand à l’occasion du 100e anniversaire La Montagne. Outre le plaisir de se rencontrer, de faire connaissance, les jeunes ont découvert l’évolution des techniques du journaliseme, l’importance de la liberté de la presse, les étapes de fabrication du journal. Ils se sont aussi intérrogés sur l’avenir de la presse… Ils ont apprécié à la fois la présence des deux guides qui ont très gentiment répondu à toutes leurs questions et la liberté de découvrir l’exposition, chacun à son rythme.

De retour au collège ; chacun était prêt à se mettre au travail : ils ont déjà des idées pour leur premier numéro…

 

 

Journée sans cartable

Conformément à la tradition, les élèves de 6e, 5e et 4e du collège ont terminé leur année scolalre par une journée sans cartable. Ils se sont retrouvés au Château de Chadieu pour s’amuser mais aussi… pour travailler. C’est en effet grâce à des ateliers ludiques organisés par des enseignants de toutes les disciplines qu’ils ont pu réviser quelques notions abordées au cours de l’année ou pour en découvrir de nouvelles… La bonne humeur était au rendez-vous, le soleil aussi ! Les batailles d’eau ont donc été exceptionnellement et joyeusement autorisées !

De retour au collège, tous les collégiens ont été invités à s’asseoir dans la cour pour assister à la remise des récompenses : ils ont ainsi applaudi ceux d’entre eux qui ont obtenu des prix dans les différents concours auxquels l’établissement a participé : The Big Challenge, Le Kangourou des maths, Défi’mots, et le concours de latin initié par l’association A.R.E.L.A.Cler.
(Association Régionale des Enseignants de Langues Anciennes de l’académie de Clermont-Ferrand.) Ont également été remis les diplômes PSC1 (Prévention et secours civiques, niveau 1) Enfin, profitant de l’occasion, M. Friaud a félicité tous les jeunes inscrits au tableau d’honneur pour leur comportement exemplaire tout au long de l’année…

Quand la sonnerie a retenti, de nombreuses larmes ont coulé lorsque les élèves se sont souhaités de bonnes vacances. Les 4e, quant à eux, se sont donnés rendez-vous deux jours plus tard pour une journée de révisions, organisée par M. Friaud, le Chef d’Etablissement.

 

 

Echange franco-indien juin 2019

Le collège Notre-Dame à l’heure indienne.

Au cours du mois de juin, les élèves de l’école DPS de Ghaziabad, proche banlieue de New-Delhi, ont partagé le quotidien de leurs correspondants français qui s’étaient rendus en Inde en octobre 2018. Pour ces jeunes Indiens, ce fut l’occasion de découvrir notre région avec l’ascension du Puy-de-Dôme , la découverte de Vulcania et de la cathédrale de Clermont, de tout apprendre de la fabrication des couteaux thiernois et de repartir en Inde avec leur propre couteau à beurre assemblé par leurs soins !!! Ils ont participé à un raid sportif organisé au château de Chadieu et se sont affrontés en joutes amicales lors d’un laser game.

Le repas organisé à l’école en leur honneur a été l’occasion d’échanger avec les familles d’accueil qui étaient unanimes sur le fait que cela a été une expérience extrêmement riche .

Puis, pour clôturer cette longue semaine de partages, tous les élèves sont partis passer une journée complète à Paris, avant que les Indiens s’envolent le lendemain pour New-Delhi. Et à l’aéroport, au milieu des larmes, tous se sont promis de se revoir bientôt !!

Namasté !

 

 

Immersion linguistique dans l’American village de Miramont pour les 6ème de Notre Dame

Demander son petit-déjeuner, participer à des activités, le tout exclusivement en Anglais. Voilà l’expérience linguistique qu’ont vécue les élèves de 6ème du collège Notre Dame à Billom durant cinq jours sur le site « American village » de Miramont-de-Guyenne en Lot-et-Garonne. Et ils s’en sont très bien sortis. « Du réveil au coucher, les élèves étaient pris en charge par les animateurs anglophones de la structure », raconte Isabelle Coudert, l’un des professeurs encadrants. « Pour le petit-déjeuner, ils pouvaient s’appuyer sur des traductions de mots inscrits sur des panneaux, mais ils étaient obligés de le commander en Anglais ! ». Deux heures de cours le matin, des jeux, des activités sportives ou de la danse le reste du temps. Ils ont aussi confectionné les célèbres chapeaux des jeunes diplômés américains et les ont lancés comme le veut la coutume lors de la remise de leur diplôme de participation au séjour. Une véritable immersion qui leur a permis de mettre en pratique et approfondir leur apprentissage de la langue de Shakespeare.

 

 

CAMARET 2019

Les germanistes du collège Notre-Dame de Billom et du collège Saint-Joseph à Ambert sont partis lundi 20 mai à Camaret-sur-Mer pour rencontrer leurs correspondants allemands de la Schloss-Realschule de Stuttgart. Cette année, le thème retenu était « découverte du patrimoine naturel et culturel de la Bretagne », l’occasion pour ces élèves d’évoquer la seconde guerre mondiale lors de la visite d’un bunker, de découvrir l’histoire des dolmens et celle du poète Saint-Pol Roux lors d’une randonnée à la pointe de Pen Hir.

L’une des activités phare de la semaine a d’ailleurs été la rédaction d’une petite histoire imaginée à partir des photos de ces dolmens et des ruines de la demeure du poète, histoire rédigée dans les deux langues.

Pendant la semaine, les élèves ont également participé à différentes activités linguistiques toujours menées en groupes binationaux : jeux pour faire connaissance, rallye dans la ville , land’art…. En parallèle, des activités sportives étaient proposées : la voile, le foot, les balades sur la dune, sans oublier la baignade !

Et c’est après une dégustation de crêpes bretonnes suivie de la traditionnelle fête que les élèves sont rentrés, fatigués, mais ravis !

 

 

Découverte de la seconde guerre mondiale outre-manche pour les élèves de Notre Dame

Trente élèves de 3ème du collège Notre Dame se sont envolés pour Londres du 20 au 23 mai avec une thématique dans leurs valises : la seconde guerre mondiale. Un séjour à double objectif pédagogique : l’immersion au cœur de la langue de Shakespeare ainsi que la découverte de l’effort de guerre des Britanniques par le biais de visites de monuments. « Les élèves ont été particulièrement enthousiasmés par la visite du HMS Belfast, un bateau de la Royal Navy qui a participé au débarquement de Normandie », se souvient Inga El-Drayi, professeure d’Anglais et organisatrice du voyage. Logés en famille, les collégiens, également accompagnés d’Amélie Bonnion, leur professeure d’Histoire et de Carole Millet, professeure d’Italien, ont eu l’opportunité de fouler le sol des Churchill War Rooms, de déambuler dans la célèbre National Gallery, de découvrir le Royal Air Force Museum consacré à l’histoire de l’aviation et de la Royal Air Force ou encore de s’émerveiller devant les spécimens exposés au Natural History Museum. Des jeunes revenus ravis et des souvenirs plein la tête avant d’entamer la dernière ligne droite de l’année scolaire et de passer le brevet.

 

Quatre jours d’immersion en Catalogne pour les 4ème  de Notre Dame

Quarante-six élèves de 4ème du collège Notre Dame ont vécu au rythme du Soleil d’Espagne. « Ce voyage est venu clôturer un long travail autour de trois thèmes : la Catalogne, le surréalisme avec Salvador Dali et le modernisme autour de l’œuvre de Gaudi », détaille Christelle Rouby, professeure d’Espagnol et organisatrice de l’évènement. « Depuis le début de l’année, et ce tous les quinze jours, une heure est dédiée à la préparation du séjour et à l’élaboration d’un carnet de voyage qu’ils devront rendre d’ici quelques jours ». Après une première journée passée à Figueras avec la visite du Théâtre-musée Dali, les jeunes ont rejoint leurs familles d’accueil à Terrassa, situé à quelques kilomètres de Barcelone. Les jours suivants, les visites et les découvertes se sont enchainées :  Casa Batllo, Sagrada Familia, Parc Guell, Camp Nou, Musée du FC Barcelone, Musée de la Catalogne… et un moment tout particulier au Poble espanyol où un atelier cuisine leur a été proposé. « Ils ont tous réalisé un repas constitué de deux entrées, d’une paëlla au poulet et d’une crème catalane que nous avons partagé le midi », poursuit leur enseignante. Malgré un jour de pluie, le temps était au rendez-vous et la bonne humeur aussi. « Les jeunes ont vraiment été très agréables et nous avons vécus d’excellents moments ». Ne leur reste plus qu’à coucher sur papier leurs souvenirs avant de tourner la dernière page de leur carnet et achever ce voyage.

Article atelier photojournalisme

Les élèves de Notre Dame initiés au photojournalisme 

« Lorsque l’on prend quelqu’un en photo, on place l’objectif à la hauteur du regard de la personne », précise Pascal Chareyron, photoreporter retraité du journal La Montagne. Attentifs, les collégiens de l’atelier presse de Notre Dame à Billom écoutent attentivement les conseils du professionnel, venu accompagné de Rémi Bouquet des Chaux, de la fondation Varenne du journal. Tous deux interviennent afin d’initier les élèves au photojournalisme et de « faire passer le maximum d’informations sur le sujet ». Une heure plus tard, c’est au tour des adolescents de tenir l’objectif lors d’un reportage programmé à la bibliothèque de la ville. Dans une des salles, Margot, en 5ème, prend rapidement en main l’interview des personnes qui gèrent le lieu. « Depuis combien de temps, êtes-vous bénévole ici ? », interroge-t-elle, les questions de son interview sous les yeux pendant que Léa, élève de 3ème prend un cliché de la scène. Dans la pièce d’à côté, Louis, Jessica et Maëlle prennent leur marque face à Sandrine Sester, responsable de la structure, « qui n’a jamais autant été prise en photo ! ». Les minutes passent et les jeunes prennent de l’aisance, ils s’accroupissent, s’allongent, se contorsionnent pour obtenir le cliché qui viendra compléter leur article sur le sujet. Un bel exercice pour affiner l’œil critique de ses apprentis journalistes.

ASM

 

« Ils devraient gagner normalement ! », annonce Yannis, élève au collège Notre Dame à Billom au moment de prendre le bus avec dix-huit de ses camarades, dimanche dernier, pour le stade Marcel Michelin de Clermont-Ferrand. Au programme, le match de l’ASM contre PAU grâce aux places offertes par la Région AURA. Une sortie proposée notamment aux élèves de la section rugby de l’établissement. A leur arrivée, le ton est donné : distribution de lunettes des Jaunards puis direction la foule du stade où 16001 spectateurs avaient fait le déplacement. Applaudissements, chansons, corne de brume, malgré la pluie, les jeunes supporters n’ont pas démérité jusqu’à la dernière minute d’un match qui s’est soldé par une victoire des joueurs de l’ASM. « Demain, je mettrai mes lunettes au collège ! », déclare Titouan. C’est donc du rêve dans la tête et l’envie de raconter leur après-midi que les jeunes ont regagné leur foyer.

C’est dans le cadre du programme de SVT de 4ème et 3ème (« Transmission de la vie » et « Puberté et Hormones ») et dans celui de la 5ème édition du Festival « Autour d’Elles » : « Le ventre des Femmes » que les élèves de 3ème du collège Notre Dame ont rencontré les comédiens du Groupe Wanda à la salle du Moulins de l’étang de Billom. Cette rencontre a été initiée par la chargée de Culture de la mairie de Billom et relayée par Catherine Authier, professeure de sciences et Vie de la Terre. « Parler du sexe de la femme et de ses particularités anatomiques n’a pas été simple au début mais les élèves ont vite compris que le but était de moderniser la place de la femme et de ne pas annihiler la sexualité féminine. » L’objectif de la rencontre était aussi de parler de l’adaptation théâtrale (avec humour, crudité et précision) de la bande dessinée de LIV STOMQUIST intitulée « LE FRUIT DE LA CONNAISSANCE» (en suédois) traduit « L’ORIGINE DU MONDE » en français.

Cette adaptation, présentée samedi 9 mars, passe en revue les différentes constructions que les hommes ont faites de la femme à travers l’histoire et explique les raisons qui ont suscité interrogations, suspicions et interprétations malheureuses de la femme. Les comédiennes du groupe Wanda ont évoqué la manière dont l’auteur retrace l’histoire culturelle du sexe féminin et sa perception à travers les âges, l’objectif étant d’en finir avec le sentiment de honte qu’éprouvent de nombreuses femmes à l’égard de leur corps et de leur anatomie. Le droit des femmes et la honte étaient au cœur de la discussion et plus particulièrement la façon dont les organes génitaux féminins sont considérés en général.

Après la présentation des différents thèmes de la BD, les élèves ont tout d’abord participé à un quizz puis à des jeux de rôles dont le but était de leur faire passer un message : pourquoi la honte alors que les femmes ne sont fautives de rien ? Garçons et filles ont été enchantés par cette pédagogie originale.

 

 

Du théâtre en Anglais pour les élèves de Notre Dame

Il était une fois… 58 collégiens de 5ème de Notre Dame à Billom, plongés au cœur de la légende arthurienne, lors de la représentation de King Arthur : Chevaliers de la table ronde, donnée par la compagnie Le Théâtre en Anglais, à la maison de la Culture de Clermont-Ferrand. « Cela a permis une approche ludique et agréable de rentrer dans le monde arthurien », précise Isabelle Veschambre, professeure de Français à l’initiative de cette sortie avec deux de ses collègues. « Cette légende, importée de Petite Bretagne par un jongleur, puis traduite par Chrétien de Troyes au 12ème siècle, permet d’aborder les thèmes de la découverte du Moyen-âge et de l’héroïsme du programme. » Une autre approche de l’histoire et du Français mais pas que. « Les textes, déclamés en Anglais et Français, était servis par quatre comédiens qui ont livré un spectacle interactif et plein d’humour », se réjouit Inga El-Drayi, professeure d’Anglais. « Les élèves ont beaucoup apprécié ».

 

Commedia Dell Arte en 6eme

Bruitage, fausses claques, improvisations théâtrales… Les rires ont fusé au collège Notre Dame à Billom lors des ateliers de Commedia Dell Arte menés par le comédien Marc Jacquet. « Sa venue s’inscrit dans la continuité du travail réalisé en classe sur la pièce Le médecin malgré lui de Molière », détaille Nadine Boissonneau, professeur de Français des deux classes de 6ème qui ont participé aux ateliers à son initiative. Quid le lien avec la Commedia Dell Arte ? « Molière s’est inspiré de ses contemporains Italiens pour ses pièces! », précise Marc Jacquet. C’est ainsi qu’une soixantaine d’élèves, répartie en quatre groupes, s’est prêtée au jeu en découvrant les masques en cuir, symbole de la commedia, et les personnages tel qu’Arlequin ou encore Pantalon. « Les enfants ont notamment improvisé le mariage de Lélio et Isabella, deux jeunes premiers », commente le comédien. Passer devant ses camarades peut être une source d’appréhension qui peut cependant réserver de belles surprises. « J’ai été émue par l’intervention de certains élèves qui s’expriment habituellement peu », confie Nadine. « Il est vrai que les disciplines artistiques théâtrales et autres permettent à certains enfants de prendre confiance en eux. Ils sont tous capables », approuve Marc. Et au vu des retours enthousiastes des collégiens qui « ne s’attendaient pas à ça » ou encore ont « trouvé ça très instructif », l’objectif de leur professeur de français a été largement atteint.

 

Article atelier photojournalisme

Les élèves de Notre Dame initiés au photojournalisme 

« Lorsque l’on prend quelqu’un en photo, on place l’objectif à la hauteur du regard de la personne », précise Pascal Chareyron, photoreporter retraité du journal La Montagne. Attentifs, les collégiens de l’atelier presse de Notre Dame à Billom écoutent attentivement les conseils du professionnel, venu accompagné de Rémi Bouquet des Chaux, de la fondation Varenne du journal. Tous deux interviennent afin d’initier les élèves au photojournalisme et de « faire passer le maximum d’informations sur le sujet ». Une heure plus tard, c’est au tour des adolescents de tenir l’objectif lors d’un reportage programmé à la bibliothèque de la ville. Dans une des salles, Margot, en 5ème, prend rapidement en main l’interview des personnes qui gèrent le lieu. « Depuis combien de temps, êtes-vous bénévole ici ? », interroge-t-elle, les questions de son interview sous les yeux pendant que Léa, élève de 3ème prend un cliché de la scène. Dans la pièce d’à côté, Louis, Jessica et Maëlle prennent leur marque face à Sandrine Sester, responsable de la structure, « qui n’a jamais autant été prise en photo ! ». Les minutes passent et les jeunes prennent de l’aisance, ils s’accroupissent, s’allongent, se contorsionnent pour obtenir le cliché qui viendra compléter leur article sur le sujet. Un bel exercice pour affiner l’œil critique de ses apprentis journalistes.

 

Voyages et visites